L’association SEMAPHORE a pour objet de développer tout ce qui peut protéger, favoriser et promouvoir une gestion durable des espaces maritimes (Mor Braz) et côtiers situés entre la presqu’île de Quiberon et Guérande, y compris les bassins versants.
Elue au comité de bassin Loire-Bretagne, SEMAPHORE est agréée association départementale de protection de l'environnement.

Apportez votre soutien en adhérant à Sémaphore - Bulletin d'adhésion ICI

vendredi 22 janvier 2010

Une entrevue sérieuse et approfondie avec le cabinet BORLOO

La délégation composée de Christian GARNIER (FNE), Elodie MARTINIE-COUSTY (UMIVEM) et d'André DORSO et Dominique LEFEVBRE RAUDE (Sémaphore) a été reçu pendant deux heures par le directeur adjoint Thomas DEGOS et Michel PELTIER conseiller technique jeudi soir au Ministère de l'Environnement.
Les échanges ont été constructifs dans la perspective de trouver des solutions sur le court et moyen terme pour le traitement des sédiments du port de La Trinité-sur-Mer.
La question de la contradiction entre le projet de parc marin et l'utilisation de la Baie de Quiberon comme zone d'immersion de sédiments contaminés a été largement abordée.

mercredi 20 janvier 2010

FNE, Bretagne Vivante et Sémaphore demain chez BORLOO

La fédération nationale France Nature Environnement avait demandé une entrevue avec le Ministre d'Etat Jean Louis BORLOO il y a quelques semaines. L'entrevue a été accordée pour le jeudi 21 janvier en fin de journée au ministère où nous serons reçus par son cabinet.

Ci-joint le communiqué conjoint des associations qui assisteront à l'entretien.

Demain en fin de journée un compte rendu de notre entrevue sera publié sur le blog de Sémaphore.

Un débat décevant sur les vases cet après midi au conseil général

Le débat sur les vases de La Trinité-sur-Mer a eu lieu cet après midi au conseil général du Morbihan en séance plénière après une question posée par Joël LABBE conseiller général de Saint Nolff et des interventions d'Hervé PELLOIS conseiller général de Saint Avé. Alors que depuis un an les populations du littoral se sont mobilisées avec les élus et les associations sur ce dossier qui aborde concrètement des vraies questions de fond en matière environnementale comme le principe de précaution, l'information des citoyens sur les risques environnementaux, les nouvelles pratiques de développement durable pour les travaux en mer, la qualité des eaux, la protection des fonds marins... les quelques minutes de débat ont été bien deçà de ces enjeux.
Le Président du conseil général s'est réfugié derrière la lecture d'un courrier de la Préfecture qui accompagne un document d'expertise sur le risque en matière de santé publique pour des sédiments contaminés au TBT.
N'ayant pas eu le document il semble en entendant les propos du Président KERGUERIS que les conclusions de cette expertise appliquent le principe de "précaution" au regard des formules très prudentes utilisées et au conditionnel pour qualifier leur diagnostic.
S'il fallait trouver un qualificatif à ce débat c'était une belle " séance d'ouverture de parapluies", mais en oubliant que les citoyens attendent autre chose aujourd'hui des décideurs..... c'est à dire des décisions assumées.

mardi 19 janvier 2010

Scandaleux ! Le dragage a commencé cet après-midi !

Reportage France 3 Bretagne
video

Alors que des voix de plus en plus nombreuses s'élèvent contre ces travaux dont tous les maires de la presqu'île de Rhuys, la barge arrivée vendredi a reçu ses premiers godets de sédiments issus d'une des zones les plus contaminées au TBT (160 ug/kg selon le dossier InVivo page 37) le vieux port devant les parcs à huître !

Reportage France bleu Armorique : journal du 19.01.2010

Une soirée conviviale de Sémaphore lundi soir

A l'occasion de la nouvelle année nous avions invité les adhérents de Sémaphore à une soirée conviviale autour d'une galette des rois. Vous avez été plus d'une trentaine de personnes à vous déplacer lundi soir et après un retour sur les dernières informations relatives aux vases, nous avons pu échanger en toute simplicité et amitié.
Encore bonne année 2010.

lundi 18 janvier 2010

Les maires de la presqu'île montent au créneau. Les conseillers généraux aussi.

Nous étions au courant qu'une lettre des maires de la presqu'île était en préparation, depuis vendredi dernier c'est chose faite. Après la déclaration du Maire d'Arzon Gérard LABOVE et vice président du Syndicat mixte publiée sur notre blog le 22 décembre 2009 il n'y avait plus d'obstacle pour dégager une position commune qui a été formalisée dans un courrier adressé au Préfet et qui demande la suspension des opérations d'immersion de la seconde tranche des vases de La Trinité-sur-Mer. (voir les articles de Ouest-France et du Télégramme )
C'est un acte important notamment à quelques jours de la session du conseil général du Morbihan.
En effet, nous avons adressé la semaine dernière à tous les conseillers généraux du Morbihan un dossier complet pour expliquer notre opposition à l'immersion des vases dans la Baie de Quiberon. Le groupe de l'opposition a annoncé le dépôt d'une question écrite lors de la session de jeudi prochain.

Comment le Conseil général du Morbihan véritable maître d'ouvrage de l'opération va réagir devant l'unanimité des maires de la presqu'île de Rhuys les premiers concernés et la demande d'information des conseillers généraux ?

Réponse jeudi 21 janvier au matin à partir de 9 heures au conseil général rue de Saint Tropez à Vannes.
Nous invitons les citoyens à venir assister à cette session publique afin d'avoir la réponse.