L’association SEMAPHORE a pour objet de développer tout ce qui peut protéger, favoriser et promouvoir une gestion durable des espaces maritimes (Mor Braz) et côtiers situés entre la presqu’île de Quiberon et Guérande, y compris les bassins versants.
Elue au comité de bassin Loire-Bretagne, SEMAPHORE est agréée association départementale de protection de l'environnement.

Apportez votre soutien en adhérant à Sémaphore - Bulletin d'adhésion ICI

mardi 29 décembre 2009

Les effets du TBT selon une équipe de scientifiques

Nous avons relevé dans le suivi des vases déversées dans la Baie de Quiberon et issues du dragage du port de La Trinité qu'elles étaient contaminées au TBT que l'on trouve dans les peintures marines antisalissures dites "antifouling". D'où notre opposition à la deuxième phase des travaux qui doivent commencer le 15 janvier prochain pour 30 000 M3.
Au comité de suivi du 20 novembre dernier face à nos interrogations personne n'a pu ou voulu nous répondre.
Pourtant un rapide tour de piste sur le site internet d'IFREMER nous a fait découvrir un document scientifique très intéressant que nous publions intégralement et intitulé "Suivi de l'imposex chez nucella lapillus le long des côtes de la Manche et de l'Atlantique" daté de novembre 2008 et rédigé par 3 chercheurs de l'Institut Universitaire Européen de la Mer pour le Réseau National d'Observation "Imposex-TBT"

Quelques extraits qui doivent faire réfléchir "les sceptiques" sur les effets du TBT dans les milieux marins. Laissons la parole aux experts :

"Le tributylétain (TBT)...ce puissant toxique engendre des effets délétères sur l'environnement car de nombreuses espèces végétales et animales y sont sensibles, à des doses infinitésimales.... Parmi les réponses biologiques mesurables, la plus sensible est la masculinisation des femelles de certaines espèces de gastéropodes marins : l'imposex. Ce phénomène est un bioindicateur spécifique puisque son intensité est proportionnelle à celle de la pollution par le TBT...
L'utilisation de telles peintures à base de TBT a débuté dans les années 1960... Dès le début des années 80 certains désordres écologiques sont observés... le faible recrutement de naissain d'huître dans le bassin d'Arcachon serait la conséquence d'une forte mortalité larvaire occasionnée par le TBT..."

Sans commentaire mais pas sans inquiétude !

samedi 26 décembre 2009

Le Syndicat mixte des ports du Morbihan. C'est qui ? C'est quoi ?

Nous avons dans nos articles souvent cité le Syndicat Mixte des ports et bases nautiques du Morbihan qui est le maître d'ouvrage des travaux de dragage prévus dans le port de La Trinité-sur-Mer avec une immersion de 30 000 M3 de déchets contaminés au TBT dans la Baie de Quiberon. Nous allons présenter cette structure discrète pour le grand public mais centrale dans la gestion des ports de plaisance de l'est du Morbihan à partir des délibérations de son comité syndical.

Ces documents sont publics et consultables par tout citoyen au siège du Syndicat dans les locaux du conseil général du Morbihan. Il faut noter que nous n'avons eu aucune difficulté pour avoir les documents demandés.

Photo MGMQui compose le syndicat ?
Le conseil général du Morbihan est représenté par 9 conseillers généraux et les représentants des communes d'Arradon, Arzal, Arzon, Baden, Camoel, Etel, Iles-aux-Moines, Locmiquelic, La Trinité-sur-Mer, et Quiberon (composition du conseil syndical au 15 avril 2008). A partir du 1er janvier 2010 Hoëdic et Belz rejoignent le Syndicat.
Le Syndicat est présidé par le conseiller général de Belz LE TREQUESSER

Pourquoi faire ?
Il a pour objet selon l'article 2 de ses statuts "la création, l'extension et la gestion de ports et de bases nautiques et notamment de ceux dont la concession lui sera accordée par le Département du Morbihan."
Cependant ...

mardi 22 décembre 2009

Les lignes bougent....

Dans un "Mot du Maire ; le clapage des vases sur nos côtes de la presqu'île " qui nous a été transmis, le Maire d'ARZON se prononce sur l'immersion des sédiments issus du dragage des ports de plaisance dans la Baie de Quiberon. Après avoir noté "l'inquiétude soulevée" par ces travaux et "le manque d'information" qui "ont généré de nombreuses critiques sur l'impact de tels apports sur l'environnement côtier", Gérard LABOVE qui est membre du Syndicat mixte des ports et bases nautiques du Morbihan se pose la question "Est ce vraiment la bonne solution ?" et poursuit "Comme certains d'entre vous , je n'en suis pas sûr".

En s'appuyant sur l'expertise de Laurent LABEYRIE adjoint à la mairie d'Arzon et scientifique spécialiste des sédiments, le Maire d'Arzon souhaite que des zones comme celle choisie pour l'immersion des vases entre Houat et le Grand Mont restent "préserver(ées), y compris des dragages". Il affirme la nécessité de "garder des aires protégées". Enfin, il se prononce pour un clapage des sédiments en haute mer comme le propose Laurent LABEYRIE.

Cette prise de position de fait contre l'immersion des vases dans la Baie de Quiberon de la part d'un membre du Syndicat mixte, maire d'ARZON est très importante, elle doit encore plus faire réfléchir les décideurs publics.

Aujourd'hui, cette deuxième tranche de travaux avec l'immersion de 30 000 m3 de vases du port de la Trinité-sur-Mer fait la quasi unanimité contre elle parmi la population concernée et les élus.

Le chemin de la sagesse sera-t-il pris dans les tous premiers jours de janvier 2010 ?

A suivre...

dimanche 20 décembre 2009

Les Otaries n'aiment pas les vases !

Cet après midi, symboliquement nous avons rappelé notre opposition à l'immersion des "vases" pendant la baignade des Otaries sur la plage du Goh Velin à Saint Gildas de Rhuys.

Les Otaries aiment se baigner dans une mer propre et notre message a été bien relayé par les organisateurs et les participants.


Les feux de détresse sur la plage ont montré que la mer est en danger et notre Mor Braz aussi. Si les Otaries veulent continuer à se baigner dans une eau propre, il faut vraiment continuer notre combat contre le déversement des "vases au TBT" dans la baie de Quiberon.

Non aux "vases au TBT et aux macros déchets" dans la Baie de Quiberon.

Le reportage de Ouest-France :

jeudi 17 décembre 2009

Dimanche 20 décembre les "vases" s'invitent à la baignade des Otaries

Comme tous les ans la traditionnelle baignade des Otaries est programmée sur la plage du Goh Velin à Saint Gildas de Rhuys dimanche prochain à partir de 15 heures. L'année dernière à cette occasion la première manifestation avait été organisée sur le site contre le déversement des"vases" du port de la Trinité-sur-Mer. Les médias mobilisés pour le bain des Otaries avaient évoqué les premières réactions de la population contre le projet de la première tranche des travaux. La vidéo ci-jointe retrace cette première manifestation.
video

Un an après le Syndicat Mixte des ports du Morbihan s'obstine malgré les analyses défavorables sur le site à la suite du clapage des "vases" dans la Baie de Quiberon. Alors dimanche prochain nous allons encore une fois montrer notre détermination, nous ne voulons pas que la mer soit une poubelle.


Rendez-vous sur la plage du Goh Velin à Saint Gildas de Rhuys à 15 heures pour une surprise.

dimanche 13 décembre 2009

Comme les berniques sur un rocher de Mor Braz...

Tous nos remerciements pour les citoyens, militants associatifs, élus qui ont participé à la manifestation du 12 décembre à Vannes et par internet. Vous voulons aussi remercier tout particulièrement Christian GARNIER de la fédération nationale France Nature Environnement et Hervé LE STRAT de Bretagne Vivante venu en voisin de Loire Atlantique pour leur aide dans nos démarches et actions.
L'impact de cette action dans les médias est loin d'être négligeable et doit faire réfléchir les décideurs publics

L'opinion publique connaît maintenant la nature des "vases" qui doivent être déversées dans le Mor Braz, les élus ont demandé un moratoire et des analyses complémentaires.

Comme les berniques sur un rocher de Mor Braz nous ne lâcherons pas prise.
La mobilisation doit s'amplifier.

Le reportage de France 3 Bretagne :
Le 19/20 - A la une : Manifestation à Vannes
video


Le reportage de RTL :

Le reportage de France Bleu Armorique:


Les articles de la presse écrite : voir la revue de Presse.

Une vidéo amateur (Delphine) :
video

samedi 12 décembre 2009

Un beau succès de la manif du 12 : 300+200 = 500

Nous étions 300 manifestants dans les rues de Vannes cet après-midi, plus 200 par internet reçus sur le site de Sémaphore venant des quatre coins du pays et d'ailleurs.
Une vingtaine d'élus ont participé dont les maires de Saint Gildas de Rhuys, du Tour du Parc et de Séné.
Dans une ambiance motivée le cortège a sillonné les rues de Vannes et symboliquement le 1er vide grenier sous la mer a clôturé notre manifestation devant l'entrée du conseil général siège du syndicat mixte des ports du Morbihan.
Le secrétaire général de la préfecture a reçu ensuite une délégation de représentants des associations et Dominique VANARD Maire de Saint Gildas de Rhuys. La lettre ouverte au Préfet signée par les 2O associations a été remise à cette occasion.
Cette manifestation est la première étape d'une mobilisation qui ne doit pas fléchir tant que la deuxième tranche ne sera pas annulée.
Restons mobilisés.

vendredi 11 décembre 2009

Communiqué de presse de France Nature Environnement


La fédération nationale France Nature Environnement (3000 associations) par un communiqué ce matin vient de lancer un appel à la manifestation de demain à Vannes afin de lui donner un caractère plus global et exemplaire de ce qu'il ne faut plus accepter après les Grenelle de l'Environnement et de la Mer.

APPEL AUX NAVIGATEURS !!!

Amis navigateurs,Vous n'êtes pas sans ignorer qu'à partir du 15 janvier le syndicat mixte des ports du Morbihan déversera en Mor Braz, si rien n'est fait, 3OOOO nouveaux M3 de vases contaminées sans compter les macros déchets issus du dragage du port de La Trinité.Samedi à 15h place des Lices une vingtaine d'associations,fédérations et élus ont appelé à manifester contre ce projet et demandent expressément un moratoire.Nous espérons que les associations de plaisanciers se joindront à cette manifestation et feront connaître leur opposition à ce projet auprès du Préfet et du Pt du syndicat mixte des ports du Morbihan.Nous partageons tous les mêmes eaux et avons le souci de les préserver.Sachez qu'il n'y a aucune opposition au dragage des ports .Il s'agit là d'une nécessité absolue. Le problème concerne le devenir des vases portuaires et il y a d'autres solutions que celle décidée dans le plus grand secret et sans aucune transparence.Nous comptons sur vous.Pour en savoir plus, prenez le temps d'aller sur le site de SEMAPHORE.- http://semaphore-morbraz.blogspot.com Merci de faire circuler cette information auprès de vos adhérents.Pour "les amis de Port Navalo" http://amisdeportnavalo.canalblog.com Luc Ballain

De nouveaux appels à la manif du 12 décembre à Vannes

Une nouvelle fédération nationale d'associations FNPPSF Fédération nationale des pêcheurs plaisanciers et sportifs de France appelle à la mobilisation pour manifestation du 12 décembre 2009 contre le déversement des « vases » de la Trinité-sur-Mer dans la Baie de Quiberon. 
L'association "Défense et Sauvegarde de la Baie de Vilaine" a rejoint l'appel à la mobilisation.

Le nombre de signataires s'élève à 19 associations dont la puissante fédération FNE France Nature Environnement (3000 associations) qui relaie au niveau national nos actions.

Cette fédération s’était déjà mobilisée dans le cadre du Grenelle de la Mer sur la question des « vases » relayant les premières mobilisations de l’hiver dernier sur notre région par l’intermédiaire de Bretagne Vivante.

Enfin, Dominique VANARD par son appel citoyen de ce jour que nous publions intégralement amplifie la protestation et illustre le profond rejet de cette immersion de « vases» par les habitants qui aiment et veulent protéger le littoral.
Mobilisons nous (en tenue bleue) samedi prochain pour crier haut et fort que
la Mer n'est pas une poubelle

jeudi 10 décembre 2009

Appel Citoyen


Communiqué de Dominique Vanard 1ère Vice-Présidente de la Communauté de Commune de la presqu'île de Rhuys et Maire de Saint-Gildas de Rhuys :

APPEL CITOYEN

En tant que 1ère Vice-Présidente de la Communauté de Communes de la Presqu’île de Rhuys assurant l’intérim du Président Gérard LABOVE pendant son absence, et vu l’urgence des événements, j’appelle tous mes collègues élus et anciens élus, et tous les habitants de la Presqu’île, mais aussi tous ceux qui vivent autour du Mor Braz, à se mobiliser contre la 2ème tranche de clapage des vases du port de La Trinité-sur-Mer, en participant nombreux à la manifestation samedi 12 décembre à 15 heures à Vannes.

Nous devons exiger un moratoire afin de laisser le temps aux scientifiques d’évaluer sur le long terme les conséquences sur Mor Braz et sur la côte de ce qui a déjà été déversé en 2009, afin d’assurer aux pêcheurs et aux riverains une eau de meilleure qualité.
Le Grenelle de la Mer et le projet de Parc Naturel Marin sur cette zone imposent ce principe de précaution.

Dominique  Vanard
Maire de Saint-Gildas-de-Rhuys

Réunion de mardi soir, un vrai succès !

Plus de 150 personnes : habitants, élus, professionnels de la mer, plaisanciers, représentants d’associations venus de la presqu'île mais aussi de Vannes, Theix, de Séné, Damgan, Muzillac...pour faire le point avec les 18 associations unies contre le clapage des vases du port de La Trinité sur Mer entre l'île d'Houat et St Gildas de Rhuys.! Après une présentation des Dix raisons de s'opposer à cette deuxième phase programmée par le syndicat mixte des ports et un échange de questions réponses les participants se sont donnés rendez-vous place des Lices à Vannes samedi 12 décembre avec des "macro déchets" pour organiser le 1er vide grenier sous la mer !

mardi 8 décembre 2009

Premier "vide grenier sous la mer" samedi 12 décembre à VANNES

Pendant la manifestation du samedi 12 décembre à VANNES place des Lices à 15 heures, un 1er vide grenier sous la mer sera organisé "sous le patronage du Syndicat Mixte des ports du Morbihan". Pourquoi ?

Dans les opérations de dragage dans les ports il n'y a pas que les sédiments qui sont retirés du fond, tous les macros déchets y passent c'est à dire les vélos, pneus, filins, casiers, caddies....une vraie caverne d'Ali Baba, de quoi faire un vide grenier. Dans un port du Finistère les macros déchets ont été estimés lors d'un dragage à 10 % du volume total des sédiments extraits (cf article de Sémaphore)

Dans les travaux du port de la Trinité-sur-Mer contrairement aux travaux en cours sur Lorient et Lanester rien n'a été prévu pour faire un tri de ces "monstres de mer", et donc on peut estimer à 3000 tonnes de macros déchets déversés sur la zone d'immersion entre le Grand Mont et l'île d'Houat.

De quoi faire un 1er "vide grenier sous la mer" !

Afin de restituer une partie de ces monstres au maître d'ouvrage des travaux le Syndicat Mixte des ports du Morbihan, nous invitons les manifestants à venir avec des "monstres de mer" que nous déposerons au Conseil Général, afin d'illustrer concrètement que l'on ne veux pas que la mer soit une poubelle!

lundi 7 décembre 2009

Le "groupe des 18" saisit le Préfet du Morbihan.

Les 18 associations signataires de l'appel à manifester contre l'immersion des "vases" du port de La Trinité-sur-Mer ont écrit au Préfet dans une lettre ouverte ce jour pour demander de "suspendre l'autorisation donnée en août 2008 au Syndicat mixte des ports du Morbihan pour la seconde tranche, en attendant des analyses complémentaires sur les sédiments de la zone concernée."

Les signataires soulèvent le principe de précaution qui doit prévaloir dans les questions d'environnement en droit français. De surcroît, de laisser faire les travaux du port de La Trinité n'est pas cohérent avec "la stratégie de l’Etat visant à augmenter la surface des aires marines protégées", tout particulièrement avec l'annonce faite par l'Etat la semaine dernière de lancer la procédure pour la création d'un parc naturel marin sur Mor Braz qui inclue la zone d'immersion des "vases" de La Trinité-sur-Mer.

samedi 5 décembre 2009

Trois associations supplémentaires signent l'appel à manifester

Bretagne Vivante, Les amis des chemins de ronde du Morbihan et les Amis du Pays entre Mès et Vilaine (créée en 1974 sur Pénestin, Assérac, Camoël et Férel concernée par la qualité des eaux de Mor Braz) apportent leur soutien à la manifestation du 12 décembre.

Aujourd'hui 17 associations ont signé l'appel à la mobilisation contre le déversement des "vases contaminées" dans la Baie de Quiberon.

France Nature Environnement et Surfrider appellent à la manifestation du 12 décembre

Deux associations nationales reconnues pour leur travail dans la défense du littoral et de la mer France Nature Environnement et Surfrider Fundation Europe appellent à la manifestation du 12 décembre à Vannes, donc au total 14 associations se sont rassemblées pour dire "non aux vases polluées". Et d'autres vont nous rejoindre.

Un tract d'appel pour la manifestation et la réunion publique est disponible sur le site, diffusez le autour de vous.

Dominique VANARD Maire de Saint Gildas sera parmi nous mardi soir à la réunion publique à Saint Gildas de Rhuys.

Surprise. Pour la manifestation du 12 décembre nous demanderons à chaque participant d'apporter un "monstre" !! de la mer ! Vous en saurez plus dès lundi sur le blog !

mardi 1 décembre 2009

18 associations appellent à se mobiliser contre les "vases"


18 associations (mise à jour le 9 décembre) appellent à la mobilisation contre le déversement des "vases" du port de La Trinité-sur-Mer dans Mor Braz. La déclaration avec les signataires est jointe à l'article. D'autres associations vont nous rejoindre, nous publierons au fur et à mesure sur le blog les nouveaux signataires.

Une réunion publique d'information est programmée le 8 décembre à la salle Kercaradec à 19 heures à SAINT GILDAS DE RHUYS sur les raisons de notre refus de cette immersion dans la Baie de Quiberon et sur notre opposition à voir la mer traitée comme une poubelle.



Une manifestation est organisée le samedi 12 décembre 2009 à 15 heures place des Lices à Vannes qui se rendra ensuite devant le conseil général du Morbihan sur le thème "La mer n'est pas une poubelle" (lien).

lundi 30 novembre 2009

"10 raisons de refuser l'immersion des vases"


Dans une lettre ouverte adressée ce jour au Président du Conseil Général du Morbihan SEMAPHORE demande de surseoir aux travaux de d'immersion du port de La Trinité-sur-Mer en s'appuyant sur le principe de précaution.



Ce courrier est accompagné d'un document intitulé "10 raisons de refuser l'immersion des "vases" du port de La Trinité-sur-Mer dans la baie de Quiberon" que nous publions en entier.


Cette ultime intervention doit faire prendre conscience des risques d'une seconde tranche de travaux d'immersion dans la Baie de Quiberon aux décideurs.


Nous appelons la population à se mobiliser afin de demander haut et fort "l'arrêt d'une pollution programmée de la Baie de Quiberon".

vendredi 27 novembre 2009

Les "vases" au conseil communautaire les élus s'inquiètent !

La question des "vases" de La Trinité a fait l'objet d'un point d'information lors du conseil communautaire de cet après-midi en fin de séance, à la demande d'un conseiller de la commune de SARZEAU. Après une remarque non fondée du Président LABOVE sur notre courrier demandant une rencontre à l'issue de la réunion avec les maires de la presqu'île, des élus se sont exprimés sur le sujet. La maire de SAINT GILDAS a rappelé son opposition aux opérations d'immersion et les risques encourus notamment par la présence de TBT, le Maire de SARZEAU a déploré les changements de position de l'administration sur l'opération qui sont incompréhensibles pour les citoyens. Il ne comprend pas non plus le "black out" des administrations sur les informations concernant le dossier et nous pouvons aussi témoigner de cette opacité non conforme à la loi.

Enfin, une réunion sur la stratégie de l'Etat pour les aires marines protégées est programmée le 1er décembre et la Maire de SAINT GILDAS a cité des extraits du dossier qui mettent en évidence la richesse de la biodiversité du Mor Braz et la nécessité de mettre en place un parc naturel marin. Elle a mis en évidence l'incohérence entre d'un coté le déversement de sédiments contaminés et le discours de protection d'une zone remarquable ! Sur le projet de parc marin dans le Mor Braz notre blog a évoqué ce sujet dès le mois de septembre. Et ci-dessous nous publions une présentation du projet disponible sur le site du comité d'estuaire de la Vilaine.

Après la réunion nous avons échangé avec le Président LABOVE en rappelant les risques d'une nouvelle immersion des "vases" dans la Baie de Quiberon et sa responsabilité toute particulière en tant que membre du conseil d'administration du Syndicat Mixte maitre d'ouvrage de l'opération.

Il reste peu de temps pour décider l'arrêt de l'opération dont le démarrage est programmé le 15 janvier 2010, chacun maintenant devra prendre ses responsabilités quant à nous dès le début de la semaine prochaine nous prendrons avec les opposants aux travaux d'immersion des initiatives avec la population.

3 rapports officiels qui doivent faire réfléchir les décideurs !!


Alors que l'avis d'attribution du marché public est paru dans la presse régionale hier afin de procéder au dragage et à l'immersion des "vases" du port de La Trinité, il est important de faire connaitre 3 documents qui doivent être intégrés par les décideurs :

Rapport IFREMER
- le rapport de suivi de la première opération de l'IFREMER dont nous publions l'intégralité avec la preuve d'une contamination au TBT plus importante après l'immersion.


- les extraits les plus significatifs de l'état initial avant clapage du site d'immersion qui conclue à un bon état environnemental de la zone. Document du cabinet In Vivo dont il a été très difficile de se procurer alors qu'il est public et fait partie des documents officiels de suivi.

- enfin une étude officielle de l'Agence des Aires Marines protégées présentée en juin dernier au Comité d'estuaire de la Vilaine qui conclue sur la proposition d'un parc marin : "le Mor Braz semble être le site le plus intéressant pour la mise à l'étude d'un projet de parc naturel marin".

A partir de ces documents le principe de précaution s'impose il ne faut pas mettre en oeuvre la seconde opération d'immersion dans la Baie de Quiberon en janvier 2010.

mercredi 25 novembre 2009

Vendredi 27 novembre les "vases" au conseil communautaire

Par un courrier au Président de la communauté de communes de la presqu'île de Rhuys Sémaphore lundi dernier a demandé une réunion le jour du conseil communautaire sur le dossier des "vases" avec les maires. Nous avons convenu lors d'une rencontre avec le président de la FAPEGM, et l'association Grains de Sable, d'y aller ensemble.

A l'ordre du jour du conseil communautaire figure l'immersion des "vases", c'est pourquoi nous invitons la population à assister à cette réunion importante le vendredi 27 novembre à 14 heures 30 en mairie de SAINT ARMEL.

La Charte des espaces côtiers bretons et les "vases"

Cet après-midi à l'initiative de Guy THOUREAU de l'Observatoire de Rhuys et de la FAPEGM une signature de la charte des espaces côtiers bretons initiée par le Conseil Régional de Bretagne était organisée à SARZEAU. Janick MORICEAU vice présidente de l'assemblée régionale a pu se rendre compte de la sensibilité du sujet des "vases" dans les interventions de Sémaphore, de l'association Grain de sable, de Mme le Maire de Saint Gildas, du conseiller général du canton M. BORIUS et d'autres participants.

Dans les différentes interventions nous avons relevé notamment pour Monsieur BORIUS sa demande de nouvelles analyses sur le TBT avant d'effectuer la seconde tranche de travaux de La Trinité. Cette requête Mme VANARD maire de Saint Gildas l'avait déjà formulée au comité de suivi de vendredi dernier en vain !

Janick MORICEAU a annoncé la création d'un groupe de travail "dragages" lors de la dernière conférence régionale de la mer et du littoral lundi dernier. Toutefois, notre signature de la Charte du conseil régional marque notre volonté de passer "de la parole aux actes" dans le domaine de la préservation de la mer et du littoral, en souhaitant que les signataires de ce document dont le conseil général du Morbihan fassent la même démarche.

lundi 23 novembre 2009

"Vases" de la Trinité. L'indignation est à son comble !

Les premières réactions ne se sont pas faites attendre après l'annonce vendredi dernier du Syndicat mixte qu'il continuera les travaux de la seconde tranche de la Trinité. Les commentaires sur notre blog n'ont jamais été aussi nombreux, ainsi que la fréquence des visites. L'indignation est le mot qui revient le plus souvent dans la bouche des habitants de la presqu'île.

Dès samedi nous avons commencé à prendre des contacts afin de préparer une riposte à la hauteur de cette indignation.


Dès aujourd'hui, nous avons écrit au Président LABOVE de la Communauté de Communes afin de lui demander une rencontre avec les maires de la presqu'île après le conseil communautaire qui se réuni vendredi 27 novembre à partir de 14 heures à la mairie de SAINT ARMEL. Une prise de position claire et unanime des élus de la presqu'île est indispensable sur un sujet dont les risques et dangers sont maintenant officiellement établis (cf le courrier à la CCPR).

Il faut très clairement exprimer un refus sans ambiguïté, argumenté en soulevant le principe de précaution inscrit dans notre Constitution française.

Nous attendons vos réactions et vos suggestions pour empêcher que les "vases" de La Trinité viennent contaminer notre baie dont la richesse de sa biodiversité et de ses ressources est reconnue unanimement par la communauté scientifique.

A vos plumes !

vendredi 20 novembre 2009

Vases de La Trinité, malgré les risques le Syndicat mixte s'obstine !

Le comité de suivi de cet après midi, enfin réuni, a échangé sur les résultats des analyses que nous avions déjà publiés sur le blog. Les analyses sur la contamination au TBT (lien) après l'immersion de l'hiver dernier ont été confirmés ainsi que le caractère sain d'un point de vue environnemental de la zone avant le clapage. Par ailleurs, nous avons contesté les études sur le benthos (ce qui se trouve au fond de la mer) qui sont insuffisantes et limitées au périmètre.

Les représentants des associations et les élus dont le Maire de Saint Gildas sont montés au créneau sur les risques encourus pour la biodiversité de la Baie et l'image de la presqu'île. Aucune réponse satisfaisante n'a été apportée aux questions sur les risques sanitaires et environnementaux, les arguments utilisés par les services techniques ont été contestés avec des éléments précis tirés de documents officiels.

Et pour clôturer la réunion la programmation du dragage de La Trinité avec l'immersion des "vases" est confirmée ainsi que Port Haliguen (100 000 M3).

Malgré les réactions des populations, malgré les analyses scientifiques officielles qui mettent en évidence les contaminations, le Syndicat Mixte des ports du Morbihan s'obstine. C'est inacceptable et nous prendrons des initiatives rapidement afin que les habitants concernés puissent exprimer leur mécontentement.

N'hésitez pas, réagissez sur notre blog, faites nous des propositions d'actions.

Tous sur le pont.

QUE FAIRE POUR LA PLANETE ?

La pénurie d'eau est le plus grand danger qui pèse actuellement sur la planète.


  • Je prends une douche ( 25 à 100 litres d'eau) plutôt qu'un bain (250 litres)
  • Je ferme le robinet pendant la toilette , la vaisselle ... J'installe une chasse d'eau à double commande dans les toilettes
  • J équipe ma robinetterie de systèmes permettant de limiter la consommation d'eau
  • Je répare au plus vite les fuites. Une fuite d'eau goutte à goutte peut représenter 35 000 litres d'eau par an. Vérifier sa facture .
  • J'utilise les machines à laver quand elles sont remplies ou avec la fonction demi-charge qui économise 30% du volume d'eau .
Extrait de mes Eco-gestes au quotidien (ministère de l'écologie et du développement durable)

jeudi 19 novembre 2009

Sémaphore sur le pont !.

Ce vendredi, se réunira pour la première fois le comité de suivi des opérations de dragage et d'immersion de l'est du Morbihan. Dans la soirée nous vous ferons sur le blog un rapide compte rendu de la réunion.
A l'occasion de cette réunion nous demanderons au Président du Syndicat mixte de ne pas mettre en oeuvre son autorisation pour la deuxième phase des travaux de LaTrinité.

A la suite de la publication de nos 8 propositions pour le schéma de référence des dragages en Morbihan, le Président national de Surfrider Foundation Europe nous a adressé un courrier de soutien dont nous publions la copie. Nous avons contacté d'autres associations comme Eaux et Rivières de Bretagne et Bretagne Vivante qui sont représentées au comité de pilotage départemental pour échanger sur ces propositions.
Enfin si on regarde la fréquentation du blog ces dernières 24 heures, le sujet des "vases" mobilise très fortement. Notre site est un formidable outil d'information et de mobilisation pour la protection de la mer et du littoral.
Dans le dernier numéro du Marin un article présente notre association à partir de notre site

mercredi 18 novembre 2009

Dernière minute : volte face .....de BORLOO ?

Ce matin la préfecture a annoncé que la deuxième tranche des opérations de dragage du port de La Trinité pouvait se faire comme prévu dès le 15 janvier 2010 avec une immersion des "vases" dans la baie de Quiberon, à partir d'une nouvelle interprétation de la lettre du Ministre Jean Louis BORLOO. Sémaphore a toujours été très prudent sur les risques d'interprétation différente de ce courrier notamment sur le plan juridique. C'est pourquoi, nous avions encore pas plus tard qu'hier appelé dans notre blog à la vigilance sur ce dossier.

Cependant, nous demanderons au Syndicat mixte des ports du Morbihan le maître d'ouvrage de ces opérations, dans le cadre de la réunion du comité de suivi de vendredi prochain l'arrêt de l'immersion des Gras"vases" issues des dragages du port de LaTrinité. En effet, les résultats des analyses de l'IFREMER que nous avons publié dans le blog, comme l'état initial du site d'immersion sont des éléments suffisants et tangibles pour ne pas continuer à contaminer la Baie de Quiberon avec les "vases" de La Trinité. Le principe de précaution doit ici être opposé.

Si le Syndicat mixte persiste dans sa volonté de poursuivre les travaux d'immersion, nous appellerons à la mobilisation de la population de Mor Braz afin de montrer la détermination des habitants et des professionnels qui veulent protéger la richesse de la biodiversité marine de la baie de Quiberon.

mardi 17 novembre 2009

Les propositions de Sémaphore sur les dragages des ports.

Manifestation à La TrinitéLe schéma départemental de référence des dragages en Morbihan a été lancé au printemps dernier par l'Etat à la suite des actions contre l'immersion dans la baie de Quiberon des "vases" du port de La Trinité. Une réunion de travail s'est déroulée la semaine dernière à Lorient à l'initiative de la préfecture et nous reviendrons sur notre blog pour faire un compte rendu plus complet prochainement.

Toutefois, le conseil d'administration de Sémaphore après avoir étudié sous les différents aspects le dossier a adopté lors de sa dernière réunion des orientations et des propositions pour le schéma de référence des dragages en Morbihan. Nous formulons une série de 8 propositions dans les domaines suivants : une meilleure planification des opérations, l'information des populations, le suivi, l'évaluation environnementale, l'interdiction dans certaines zones, jusqu'au traitement des sédiments (lien pour lire le document en entier).

Nous allons soumettre ce document à nos partenaires associatifs afin d'avoir des échanges sur nos propositions et de nourrir les discussions dans le cadre du processus d'élaboration du schéma des dragages en Morbihan.


Nous vous invitons aussi à réagir sur ces propositions et vos commentaires seront les bienvenus.

Enfin, sur la question de la deuxième tranche de l'opération de dragage du port de La Trinité nous restons vigilants, car le "flou artistique" demeure sur la suspension ou pas des travaux en janvier prochain après la lettre du Ministre BORLOO.

dimanche 15 novembre 2009

"Vases" de La Trinité. Vous avez dit transparence ?

L'information du citoyen sur les opérations du port de La Trinité est aussi claire que les eaux de notre baie après une opération d'immersion de vases !

Sémaphore par un courrier du 31 août avait demandé l'ensemble des documents de suivi de l'opération. Une première réponse de la préfecture datée du 7 octobre nous communiquait le rapport de l'IFREMER que nous avons publié sur notre blog.
Toutefois, le document intitulé "Etat initial" malgré nos multiples demandes en direction du maître d'ouvrage le Syndicat mixte des ports du Morbihan nous était pas parvenu en début de semaine.
Nous avons été obligé de rappeler à nos interlocuteurs la loi sur l'accès aux documents administratifs qui date de....1978 et l'article L124-1 du code de l'environnement sur "Le droit de toute personne d'accéder aux informations relative à l'environnement.." avec une réponse sous un délai d'un mois (article R124-1) !

Hier le document nous parvenait au courrier et quelle surprise de constater la date de "Février 2009" sur la première page, un délai de 8 mois pour la transmission c'est long !
L'accès à l'information sur les questions d'environnement pour le citoyen reste encore un droit virtuel pour cette opération de dragage de La Trinité qui a provoqué .... une forte mobilisation citoyenne.
Sémaphore continuera à vous tenir informer sur son blog en contribuant à sa manière à faire respecter les droits de tout citoyen à accéder à l'information relative à l'environnement.

vendredi 13 novembre 2009

Réunion CAP 2000 sur la qualité de l'eau

Une réunion très intéressante de Cap 2000 au Hézo le 6/11/09 sur le thème de la qualité de l'eau.

Site CAP2000
L'association créée en 2001 "réunit une centaine de conchyliculteurs , agriculteurs et marins pêcheurs du sud de la Bretagne autour des questions liées à la qualité de l'eau."
 
Au cours de cette réunion de vendredi 6 novembre, les points suivants ont été abordés dans un exposé de qualité, devant une quarantaine de participants :

mercredi 11 novembre 2009

QUE FAIRE POUR LA PLANETE ?

Je préserve la qualité de l'eau

  • J'utilise une lessive sans phosphates pour éviter la prolifération d'algues microscopiques, dangereuses pour la vie aquatique. Aujourd'hui , les quantités de phosphates mesurées dans les rivières sont 10 à 15 fois supérieures aux teneurs naturelles .
  • Je veille à respecter les doses indiquées sur les emballages des produits ménagers.
  • Je ne jette pas les restes de peintures, de solvants usagés (white-spirit, acétone...) dans les toilettes ni dans l'évier , je les apporte à la déchèterie. Les rejets de substances toxiques, même émises en faibles quantités peuvent avoir des conséquences irréversibles sur les écosystèmes et présenter des dangers pour la santé.

En France l'eau d'origine souterraine fournit 60% de notre eau potable .

Extrait de "mes ECO-GESTES au quotidien" (ministère de l'écologie et du développement durable)

lundi 9 novembre 2009

Le Grenelle de la mer et les "vases" du nouveau !

Le ministre Jean Louis BORLOO a mis en place vendredi dernier les chantiers opérationnels destinés à définir les modalités concrètes de mise en oeuvre des engagements du Grenelle de la mer (communiqué de presse du ministère).
Un groupe de travail "Sédiments de dragage" a été créé qui sera piloté par la Direction de l'eau et de la biodiversité du ministère de l'Environnement. Les représentants des fédérations nationales d'associations de défense de l'environnement siègeront dans cette instance. Nous ne manquerons pas de leur faire remonter nos demandes qui découlent de nos actions et réflexions sur les opérations de dragage et d'immersion dans la Baie de Quiberon de l'hiver dernier.

A signaler, dans le dernier numéro (6 novembre 2009) du Marin un dossier très intéressant sur "Dragage et travaux portuaires" mais qui fait la part belle aux techniques et aux opérateurs du secteur sans toutefois aborder d'une manière approfondie les dimensions environnementales. Cependant, un article sur Sédimatériaux ouvre des perspectives intéressantes. Nous avions déjà sur notre blog fait une première information sur cette initiative novatrice qui ouvre de nouveaux horizons pour le traitement des boues de dragage dans une dimension de développement durable.

mercredi 4 novembre 2009

Un comité de suivi des opérations de La Trinité le 20 novembre. Enfin !

Une première réunion du comité de suivi des opérations de dragage et d'immersion pour la partie est du département est programmée le 20 novembre après midi à la préfecture de Vannes. Un an après les premières réactions à l'annonce des opérations qui ont provoquées la colère des habitants concernés, l'instance de concertation et de suivi qui existe depuis des années pour la rade de Lorient se met en place. Enfin !
Nous vous tiendrons informé sur notre blog de la préparation de cette réunion, et bien entendu de ses conclusions. SEMAPHORE est membre de ce comité de suivi.
Au cours de cette réunion la question de la deuxième tranche des opérations programmées à la Trinité sera abordée. Nous aurons peut être une réponse claire !..... Enfin!

lundi 2 novembre 2009

Sémaphore au Week end de l'Environnement et à Mille Sabords

Logo Week-en Environnement Rhuys
 Sémaphore a participé au Week-end de l'environnement de Rhuys le 24 et 25 octobre, notamment à la table ronde "Impact environnemental des activités nautiques"...
Affiche Mille Sabords
Nous avons prolongé ce dialogue par une présence aux 25ème Mille Sabords de Crouesty du 29 octobre au 1er septembre au village consacré à l'environnement...

dimanche 1 novembre 2009

Sémaphore fête son 100 ième adhérent !

C'est la fêteVive la 100 ième !!!
Remerciements à tous pour votre confiance et votre participation . Notre association est maintenant reconnue comme un interlocuteur sérieux et attaché à la protection de la mer et du littoral. Nous continuerons à nous investir avec vous pour défendre au mieux notre patrimoine.

Notre 100 ième est une adhérente et comme le hasard fait bien les choses , Yvonne Percevault a travaillé à la Trinité sur Mer pendant une quarantaine d'années avec son mari ostréiculteur avant de rejoindre la presqu'île de Rhuys où elle s 'est installée depuis trente ans environ .

Bienvenue donc à Yvonne !

Bienvenue aussi à notre plus jeune adhérente Juliana née en septembre 1990 et à Julie née en septembre 1916 .
Record à battre ! Si vous avez moins de 19 ans ou plus de 93 ans faites-vous connaître ou adhérez à Sémaphore !

De 19 à 93 ans avec Sémaphore ça va fort !

vendredi 30 octobre 2009

"Vases" de la Trinité. On nage dans la confusion !

Samedi 24 octobre la lettre du Ministre BORLOO qui suspend les opérations de dragage dans le Morbihan est rendue publique dans la presse régionale.

1er acte : le Président du Syndicat mixte Gérard LE TREQUESSER "Respecter la décision" (Télégramme du lundi 26 octobre).
2ème acte : le Président du Syndicat mixte Gérard LE TREQUESSER déclare maintenir le dragage et l'immersion sans confirmation officielle de la part du Ministre et de la Préfecture. (Site internet du mensuel du Golfe du 27 octobre).
3ème acte : Jo BROHAN Président de la SAGEMOR qui gère les ports de plaisance déclare au Télégramme(édition du 30 octobre) que les toutes les opérations de désenvasement dans le Morbihan sont arrêtées.

A Lorient le "désenvasement de la rade continue" selon Ouest France du 27 octobre, selon le directeur de l'équipement maritime "Nous disposons d'un arrêté jusqu'en 2011 autorisant les opérations de dragage et d'immersion".

Dragage des vasesLa situation est pour le moins confuse. Les citoyens peuvent légitimement se poser les 3 questions suivantes :

- Qui doit prendre la décision ?
- Quelle décision finale a été prise ?
- Et quelles sont les motifs de la décision ? (Le schéma départemental, le résultats des analyses des premiers déversements ....)

Décideurs éclairez-nous ?

La mer ça compte pour vous ?

           L'eau, l'air, la matière le vivant sont indivisibles !

- 20% des hommes consomment 80% des ressources de la planète
- alors qu'une personne sur 5 n'a pas accès à l'eau potable, 1 français consomme en moyenne 160 litres d'eau par jour
- 80% de la pollution des mers provient de source terrestre
- d'après l'ONU chaque Km² d'océan contiendrait 120000 morceaux de plastiques flottants
- 1 mammifère sur 4, 1 oiseau sur 8, 1 amphibien sur 3 sont menacés d'extinction : les espèces disparaissent à un rythme 1000 fois supérieur au rythme naturel !
- les 3/4 des ressources de la pêche sont épuisées, en déclin ou à la limite de l'être
- la banquise a perdu 40% de son épaisseur en 40 ans
- en Bretagne 41% du territoire est maritime, 113 communes sont concernées par les algues vertes
        
         LA MER COMPTE SUR VOUS !

Chiffes extraits du film de Yann Arthus Bertrand : HOME

mardi 27 octobre 2009

"Vases" de La Trinité : Une volte face du Syndicat mixte ?

Selon le site internet du Mensuel du Golfe du Morbihan,  le Président du syndicat mixte des ports du Morbihan reviendrait sur les propos qu'il a tenus dimanche dans les médias. En l'espèce, l'arrêt de la deuxième phase des travaux en début 2010 dont il a eu de la préfecture une autorisation en août 2008.
Le dossier des "vases" est un dossier à rebondissements, à suivre de très près.
Restons vigilants. 

lundi 26 octobre 2009

Suspension des dragages : une sage décision mais soyons vigilants

L’association SEMAPHORE prend acte de la décision du Ministre Jean Louis BORLOO, et du Président du Syndicat Mixte des Ports de plaisance du Morbihan de suspendre les opérations de dragage et d’immersion des « vases » du port de La Trinité entre le Grand Mont et l’île d’Houat.
Articles presseC’est un premier pas qui est sans doute motivé par les résultats des premières analyses de suivi contenues dans le rapport d’IFREMER que nous avions publiés la semaine dernière sur notre blog et qui sont connus par le maître d’ouvrage et les services de l’Etat depuis juin. Le principe de précaution qui semble s’être imposé dans le traitement par le Ministre d’Etat dans ce dossier a permis de prendre une sage décision.
Toutefois, notre association restera vigilante sur le dossier des « vases » issues des dragages des ports, en effet la suspension ne veut pas dire l’arrêt total et définitif sur le site d’immersion en baie de Quiberon. Au regard des analyses du suivi sur la zone d’immersion et sans doute de l’état initial avant travaux qui bizarrement nous a pas encore été transmis, nous demandons l’abandon définitif de cette zone comme lieu de dépôt des « vases ».

L'interview d'André Dorso sur Radio France Bleu Armorique :

mercredi 21 octobre 2009

Les "vases" de la Trinité étaient contaminées

Comme nous l'avions écrit la semaine dernière, nous publions le document intégral de l'IFREMER transmis par la préfecture qui fait le point sur une partie du suivi des opérations de dragages du port de La Trinité du début de l'année au large de Saint Gildas de Rhuys (document IFREMER).
Rapport IFREMER
Après une étude sérieuse et approfondie du document, les craintes des populations, des élus et des associations sont confortées. Il suffit de lire la conclusion générale du suivi des coquilles St Jacques sur le site d'immersion. Si certaines mesures ne mettent pas en évidence de contamination à proximité du site d'immersion, "par contre, le suivi révèle des teneurs en TBT significatives .... qui pourraient traduire une contamination du milieu par des sédiments immergés".
Pour tout savoir sur le TBT produit interdit pour tous les bateaux depuis 2004, nous vous invitons à consulter une note synthétique de l'IFREMER (lien TBT) qui explique toute sa nocivité pour les milieux marins.
Au regard de ces analyses et contrairement à ce qui a été dit et écrit par le maître d'ouvrage il y a quelques mois, les "vases" de la Trinité étaient polluées et contenaient du TBT.
Sémaphore à partir de ce document va demander la mise en place d'un comité de suivi au Président du Syndicat Mixte des ports du Morbihan, et informer les élus et ses partenaires.
C'est l'information principale, mais nous reviendrons prochainement sur le blog pour développer nos positions et nos propositions à la suite de ce rapport de suivi de l'IFREMER.

dimanche 18 octobre 2009

Assainissement : Quelques chiffres et obligations

Nous avons encore vu cette année sur notre littoral, des plages et des zones de pêche à pied momentanément interdites à cause d’une pollution microbiologique.
Cette pollution dépend principalement de l'efficacité des stations d'épuration mais aussi de la conformité des installations d’assainissement individuelles.
 Voir l'animation d'Ifremer : Sources de contamination

¤ Plein de petites bêtes dans nos eaux usées et des milliers de tonnes d’autres choses :
Germes fécaux : Un être humain excrète environ 13 millions de Escherichia coli par gramme de selle et..


¤ Assainissement collectif :
263 stations d’épuration en Morbihan, 292 en Loire Atlantique …


¤ Assainissement individuel : toutes les installations seront contrôlées avant fin 2012
Plus de 50% des installations ANC sont défectueuses…
Grenelle II : contrôle de conformité des ANC lors de la vente d’un bien…    

lundi 12 octobre 2009

Dragages de LaTrinité : enfin ! les résultats du suivi mais... pas en totalité?


Dans un courrier en date du 31 aout dernier (lire ci-dessous) Sémaphore avait demandé officiellement les résultats du suivi de la qualité environnementale du milieu sur coquilles St Jacques, les cahiers des charges du suivi et l'état initial du site d'immersion entre le Grand Mont et Houat.
Lettre Préfecture
Aujourd'hui, nous avons reçu de la préfecture les résultats du suivi du dragage et de l'immersion par l'IFREMER ainsi que les cahiers des charges. Nous allons les expertiser car ils posent question.
Plus étonnante est la non transmission de l'état initial du site d'immersion avant travaux, alors que toutes ces mesures ont été faites avant le 20 janvier 2009. Selon le courrier de la préfecture le maître d'ouvrage (le syndicat mixte des ports de plaisance) n'a pas encore transmis le rapport définitif.
Nous reviendrons très prochainement sur les résultats du suivi des opérations de dragage et d'immersion que nous publierons intégralement sur notre blog.

A bientôt sur notre blog, pour tout savoir sur le suivi des vases issues du dragage de La Trinité.

jeudi 8 octobre 2009

Le premier vide grenier sous la mer ?

Lors de la conférence à Lorient mercredi dernier au SEL (Salon Européen du Littoral), un exemple intéressant a été cité dans une opération de dragage d'un port breton dont nous tairons le nom.
Dragage : Macro déchets
Le dragage du port réalisé en 2008-2009 a révélé un niveau de pollution et d'encombrement du fond marin élevé : Sur les 40 000 m3 de sédiments dragués ils ont retiré 2 000 m3 de déchets les plus variés : brouettes, vélos, caddies, chaises, pneus, filets, câbles .....
Vases du port de la Trinité sur mer
Nous attendons les résultats du suivi de l'opération de dragage du port de La Trinité du début de l'année dont le total avoisine les 65 000 m3, nous sommes très impatients de connaître par le menu le nombre de vélos, brouettes, caddies... qui ont été immergés entre le Grand Mont et Houat à quelques encablures des zones protégées de Natura 2000 !!!

Mais rassurons nous, le maître d'ouvrage va pouvoir organiser le premier vide grenier sous la mer, afin de pouvoir afficher zéro déchet !

Les "vases" en débat à Lorient

Logo Salon Européen du LittoralDans le cadre du Salon Européen du Littoral le mercredi 7 octobre une table ronde a été organisée sur "La gestion des sédiments dragués contaminés". Un sujet que nous connaissons bien à Sémaphore avec l'opération d'immersion des vases des ports de La Trinité et de Port Haliguen.
En synthèse de cette conférence au demeurant très intéressante nous pouvons retenir quelques idées fortes sur ce délicat problème des sédiments marins issus des dragages portuaires :

- les ports cumulent un "lourd passé" avec des dragages irréguliers ou parfois inexistants depuis des années.
- Il est indispensable de planifier l'entretien des ports, avec un effort important de prévention auprès des usagers et de la population.
-Des solutions existent pour le traitement à terre des sédiments contaminés et leur valorisation. Des expériences concrètes au Guilvinec (29) et la création récente de SEDIMATERIAUX en sont les bons exemples. Il reste une réglementation à élaborer d'ici 18 mois.
- Tous les intervenants ont souligné l'importance de l'information des populations locales et la nécessité de bilans environnementaux rigoureux afin de faire des choix de traitements adaptés.

Que de belles idées et d'engagements de bon sens ! Dans notre Mor Braz "on rêve" d'une approche de la question des sédiments qui s'inspire des grands principes de cette table ronde.

A suivre....

mardi 6 octobre 2009

Algues vertes Un rapport à lire absolument !

"Le réquisitoire des scientifiques" selon un grand quotidien de l'ouest de la France, "Un rapport accablant" selon l'hebdomadaire Le Marin. C'est par des titres accrocheurs que la presse régionale a parlé du rapport du Conseil Scientifique de l'Environnement de Bretagne sur "les marées vertes". Il est toujours difficile sur des sujets d'actualité de se faire une opinion notamment lorsqu'elle doit s'appuyer sur des données ou connaissances scientifiques. Le citoyen se méfie d'articles trop courts, quelques fois approximatifs ou pas assez rigoureux. Les rapports longs et copieux sur les sujets pointus ne sont pas lus.
Les 13 pages de ce rapport écrit par des spécialistes sur les algues vertes méritent une lecture attentive d'environ 30 minutes. Alors 30 minutes de lecture pour un sujet aussi important ce n'est pas du temps perdu.
Sa plus grande vertu c'est de faire le tour complet des marées vertes d'une manière didactique avec des approches scientifiques sur les phénomènes liés aux dysfonctionnements environnementaux, les conséquences sur la santé, et les dimensions juridique et économique.
Un remarquable tour d'horizon du problème.
L'information du citoyen sur des sujets complexes est un devoir, mais on manque le plus souvent de documents abordables et sérieux.
Ce document est un bon cas d'école, alors pour y consacrer le temps d'un Journal Télévisé du soir précipitez vous sur le site www.cseb-bretagne.fr Bonne lecture.